Novembre chez nous c'est essayer de toucher terre et pourtant le tourbillon du quotidien prend le dessus!

On court après le temps,les bonnets,les moufles qui se perdent....après les enfants,l'absence de temps.....

les visites à la famille qu'on ne verra pas à Noël et l'autre aussi....

Après le boulot,la nouvelle nounou,les changements de planning...la chaudière qui ne chauffe plus,le gaz qui va être coupé.....puis remis mais que si nous ne sommes pas en train de travailler....

Je cours après un gilet  pour lequel il manque un devant et deux manches ce qui n'est pas pratique ,une deuxième mitaine laissée en plan trop mimi,le bonnet inexistant de mon chéri.....celui de Margot n'en parlont pas.....

Je cours après mon atelier chorégraphique du mardi,ma formation De gasquet.....après mes envies de cuisine,recettes à gogo.....mais ou est passé mon dernier Elle avec une superbe recette de terrine? Ben je crois que c'est foutu et que je ne la retrouverait pas celle la.

Je cours après mes envies de Noël...si quelqu'un pouvait enfin se mettre dans la tête ce qui me fait plaisir avec délicatesse ça éviterait de me croire en train de faire une liste de courses.....

Je cours après le temps pour aller au théâtre,c'est quand même dommage de gâcher deux places...

Alors dans ces moments je suis ravie de ne pas être attendue par des lectrices impatientes de lire mon blog quotidien.....

Je cours et je n'ai jamais su courir......alors un peu de Rescue,une respiration abdominale......puis quand la blogosphère me donne le tournis avec de la couture à tomber,du tricot à gogo,et des calendriers de l'Avent de partout...ben je fais une pause,je vais voir chez Soulemama,chez les adeptes de la slow life et ça me rassure..Pourtant j'adore les autres aussi qui font partie d'un quotidien....

En ce moment je veux tout et son contraire  aussi......la bonne nouvelle c'est que décembre c'est samedi.....la moins bonne c'est  que pour la couronne de l'Avent ce n'est pas gagné,et que deux affreux calendriers Pla*mobyl et Kin*er attendent les petits et ils comptent les jours.....quoique .....je pourrais les bruler!